Catégories
Travail du bois

Chaise Chat no. 21 : « Le Splat »

Dans notre 21e Chat de Chaise™, nous discutons d’une chaise de bâton primitive qui semble si inconfortable qu’elle serait mieux utilisée pour interroger des espions. Comme d’habitude, la langue est plutôt salée. Là encore, une chaise comme celle-ci a besoin d’un vocabulaire riche pour être discutée correctement. Comme toujours, si ce genre de divertissement ne vous convient pas, peut-être que vous aimerez ça cheval sans fin meilleur.

Chris : OK, sors la chaise !

Klaus : OK, je vais le trouver. Attendez.

Klaus : Chaise, chaise, chaise. Cheveux, cheveux, cheveux.

Rudy : Des cheveux ?

Klaus : Je voulais juste dire cheveux, puisque ça rimait avec chaise.

Rudy : C’est juste.

Klaus : Je mange une poire.

Chris : J’en ai une paire.

Klaus : Apportez-les ici. Avant que je désespère.

Klaus : Aaaanyway… était-ce de celui-ci dont nous voulions parler ?

Chris : Ouais.

Rudy : Je pense que oui. Cela ressemble à une chaise. En quelque sorte.

Klaus : Ouais. Je ne sais pas si cela peut être considéré comme une chaise. Quoi qu’il en soit, voici les informations du revendeur:

« Chaise bâton gallois légèrement sauvage et incroyablement primitive. Bois d’if et d’orme. Diverses adaptations, notamment le siège de dalle supplémentaire vraisemblablement utilisé pour réparer le siège existant. Aspect et sensation merveilleux. Originaire des Heads of the Valley, Pays de Galles, XIXe siècle. Dimensions : 51 cm x 93 cm x 45 cm. VENDU. « 

Klaus : Un peu sauvage, disent-ils.

Rudy : C’est ce que j’appelle bancal avec un W majuscule et un ONKY majuscule.

Chris : Je pense que la chose la plus inquiétante est que QUELQU’UN L’A ACHETÉ.

Rudy : C’est VENDU !

Chris : Je pense que tous ceux qui ont possédé cette chaise sont devenus infirmes. Puis est mort. Il devrait y avoir une étiquette d’avertissement du gouvernement dessus.

Rudy : A moins qu’ils aient déjà le dos inversé.

Chris : Je pense que la chaise doit avoir été faite par un chiropraticien : Ici, gentille patiente, asseyez-vous là-dedans. Et vous aurez besoin de mon aide pour toujours !

Klaus : La chaise du chiropraticien gallois™. Seules les personnes molles peuvent y trouver du réconfort.

Rudy : Alors, jusqu’où le dossier penche-t-il en arrière ? Hum, environ -10° !

Klaus : Moins 5°, je dirais. C’est une chaise faite pour l’inconfort !

Klaus : Et ça a l’air saoul sous cet angle :

Chris : C’est définitivement ivre.

Klaus : Ou peut-être que c’est de la danse ?

Rudy : C’est danser la danse de la mort !

Rudy : Ce que je trouve drôle à propos de cette chaise, c’est que le fabricant a eu du mal à aligner correctement ses pièces – alors pourtant, ils étaient en quelque sorte capables de faire des civières très praticables.

Klaus : D’accord. C’est bizarre. C’est comme s’ils avaient fabriqué des civières décentes et ensuite abandonné le reste.

Chris : Quelqu’un peut-il expliquer ce qui se passe sous le siège ? Il a deux couches ?

Rudy : C’est un doubleur de siège™.

Klaus : Le revendeur dit que c’est une réparation. Si c’est le cas, c’est un paresseux ! Je veux dire, c’est comme simplement coller une nouvelle voiture sur une épave de voiture pour la « réparer ».

Rudy : Le nouveau siège est-il collé sous l’ancien siège ? Je ne vois aucun clou.

Klaus : Difficile à voir. Il y a des trous là-bas.

Chris : On dirait que la chaise a un sac de colostomie accroché sur son ventre.

Klaus : haha ! Eh bien, quelque chose a certainement mal tourné avec le siège principal.

Chris : Oui. C’était probablement TROP confortable.

Rudy : Très drôle avec cette grosse éclaboussure dans le dos aussi.

Klaus : L’énorme splat et ce dos droit sont complètement bizarres.

Chris : Si quelqu’un est mort à cause d’une chaise non électrique, c’est bien celle-ci

Klaus : haha ! Ouais, tu pourrais vraiment torturer les gens avec ça. Ils devraient l’acheter pour Guantanamo :

« Si vous ne me parlez pas de ce sous-marin, nous vous ferons asseoir sur la chaise du chiropraticien gallois™ pendant trois jours!!« 

Rudy : Non non non, c’est pire que le waterboarding !

Chris : Nooooon ! Pas d’éclaboussures de chaise™!

Rudy : Hahaha.

Chris : CHER DIEU, PAS LE SPLAT !

Klaus : Oh nooon, mon dos !!

Rudy : N’importe quoi ! Pas les éclaboussures !

Klaus : Oh non, nourris-moi plutôt aux alligators !

Chris : Coupez ma saucisse et donnez-la-moi. Tout sauf LE SPLAT !

Klaus : Je vais plutôt m’asseoir à Windsor ! Tout sauf le splat !

Chris : haha ! S’il vous plaît Fanback moi à la place ! Ramassez-moi la tête !

Klaus : Étirez-moi sur la cage à oiseaux ! N’importe quoi!

Chris : MAIS PAS LE SPLAAAT !

Chris : Mais sérieusement, qui a acheté ce tas de crottes ?

Klaus : Un chiropraticien gallois qui travaille à Guantanamo ?

Rudy : Peut-être que c’était vraiment pas cher ?

Chris : Peut-être que c’était ISIS ?

Klaus : Peut-être que Ben Laden en était propriétaire. La chaise galloise Ben Laden™?

Chris : La seule façon pour moi de l’acheter serait de le brûler.

Rudy : Plus important encore, pensez-vous qu’ils sont assis sur la chaise en ce moment ?

Klaus : Si c’est le cas, ils sont probablement morts maintenant.

Chris : Peut-être Galien Cranz acheté. Et puis a écrit son livre.

(Note de la rédaction : Galen Cranz est l’auteur du livre « The Chair », dans lequel elle soutient que les chaises sont fondamentalement horribles pour le corps humain.)

Klaus : Hahaha.

Rudy : Hahaha. Une telle source d’inspiration, cette chaise.

Klaus : Eh bien, y a-t-il quelque chose de bien dans cette chaise ?

Rudy : Ouais. C’est digne de Chair-Chat.

Klaus : Bon point. Et il est fait de bois.

Chris : Les brancards ont l’air d’être en bois aussi.

Rudy : Certainement

Klaus : Les informations du revendeur indiquent que la chaise est « incroyablement primitive ». Je ne suis pas d’accord. C’est juste incroyablement moche.

Rudy : C’est offensant pour les chaises primitives, d’accord.

Chris : Je pense que c’est incroyablement toujours ensemble.

Klaus : C’est incroyablement appelé une chaise.

Chris : Les primitifs veulent avoir un mot avec sa chaise.

Klaus : En effet. Les autres chaises primitives seraient tellement offensées par cette créature aux allures de wombat. Regardez simplement cette position.

Rudy : J’aime bien la façon dont les bâtons courts ressemblent à des crottes pincées, cependant.

Chris : Cela semble être un problème courant avec ces chaises moches. J’ai fait des bâtons comme celui-ci jusqu’à ce que je trouve comment les faire ne pas ressembler à des crottes.

Klaus : Si mes enfants rentraient du cours de menuiserie avec cette chaise, je leur dirais d’aller dormir ailleurs.

Chris : Les chaises de vos enfants auraient été plus belles. Mais vraiment, mes bâtons étaient comiques ! Je vous montrerai les gars lors de votre prochaine visite.

Klaus : Tu as toujours ces chaises ?

Chris : Ah oui.

Rudy : J’ai hâte de les voir.

Klaus : J’apporterai des allumettes.

Chris : Si je peux faire une chaise décente, il y a de l’espoir pour tout le monde. Parce que mes chaises n’avaient pas l’air bien au début !

Klaus : Le bras est-il une branche ?

Rudy : J’allais juste demander la même chose.

Chris : Une branche qui a été pillée par un castor.

Klaus : Une branche qui a d’abord été pillée par un castor, puis mangée par un orignal.

Rudy : Et ensuite molesté par un fabricant de chaises primitif.

Chris : Et puis a fait caca, ramassé par un pygargue à tête blanche et déposé au Pays de Galles. Où un menuisier aveugle l’a trouvé.

Klaus : Et puis cloué sur un splat.

Chris : Plausible. Totalement.

Rudy : Très.

Klaus : Et puis tout le shebang s’est retrouvé dans un magasin d’antiquités et s’est vendu trop cher.

Chris : Et nous y voilà, le rendant célèbre !

Rudy : On sait à quel prix il s’est vendu ?

Klaus : Non.

Rudy : J’imagine environ 62 GBP.

Klaus : Je suppose qu’un clou rouillé et une crotte de perroquet. C’est ce que je paierais.

Chris : Encore trop.

Rudy : Combien coûtent les crottes de perroquet ces jours-ci au marché noir ?

Klaus : Ils sont très demandés.

Rudy : Le bras se penche aussi vers l’intérieur. Cette chaise est vraiment l’une des pires…

Klaus : Oui. Je dois aimer les bras qui te pincent au côté.

Chris : Il essaie de te tuer – d’une manière ou d’une autre.

Klaus : Si vous êtes une personne potelée et que vous vous asseyez dedans, vous n’en sortirez jamais vivant. Ils devront vous brûler la chaise.

Chris : La forme du splat…. comment l’appelleriez-vous ?

Rudy : Moche ?

Klaus : Un vase ?

Chris : Vous avez vomi Snakey ?

Klaus : Haha. C’en est une bonne.

Chris : Côlon distendu ?

Klaus : Serpent qui a avalé un opossum ?

Rudy : « Mon pénis a l’air un peu bizarre mais je l’aime quand même » ?

Klaus : LOL. Puis-je dire LOL ici, au fait ?

Chris : LOL est-il mauvais maintenant ?

Rudy : LOL ! Je veux dire, c’est à ça que ressemble le splat. Je ne parle pas du mien… vous savez.

Klaus : Oh, bien. Parce que pendant une seconde, j’ai pensé… Je veux dire, si tu as un pénis bizarre, ça va, mais… TOUJOURS !

Chris : J’aime la couleur, cependant.

Klaus : De Rudy… ?

Chris : De la chaise. Pas le Johnson de Rudy.

Klaus : Ouf. MDR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *