Catégories
Travail du bois

« La vie artisanale de Dick Proenneke »

Note de l’éditeur : je suis heureux – et légèrement surpris – d’annoncer que nous expédions maintenant « La vie artisanale de Dick Proenneke » par Monroe Robinson. Ce livre est arrivé beaucoup plus tôt que prévu – je ne pensais pas que nous le verrions avant janvier. Espérons que cela signifie que la pénurie de papier diminue. Autre bonne nouvelle : le livre est l’un des meilleurs travaux d’impression que Megan et moi avons vu de notre usine du Tennessee. La reproduction des couleurs des photos d’époque est parfaite. Le livre coûte 52 $, et les clients qui achètent le livre avant le 4 décembre 2021 chez Lost Art Press recevront un pdf gratuit du livre à la caisse.

-Christophe Noir

À propos du livre

Des millions de téléspectateurs de PBS ont rencontré Dick Proenneke pour la première fois dans le cadre de l’émission « Alone in the Wilderness », qui documente les 30 ans d’aventure de Dick dans la nature sauvage de l’Alaska. Sur les rives de Twin Lakes, Dick a construit sa cabane et presque tous les objets ménagers dont il avait besoin pour survivre, des charnières en bois ingénieuses sur sa porte d’entrée aux lianes de glace en métal qu’il a attachées à ses bottes.

Et maintenant, « La vie artisanale de Dick Proenneke” examine cette aventure à travers le prisme des outils de Dick et des objets qu’il a fabriqués. Écrit par Monroe Robinson – le gardien de la cabine de Dick et ses effets personnels – le livre tisse des photos anciennes et des entrées des journaux de Dick ainsi que de nouveaux dessins et images pour peindre le portrait d’un homme pleinement engagé dans la vie et le monde naturel qui l’entoure.

En 1999, après avoir quitté Twin Lakes à l’âge de 82 ans, Dick a fait don de sa cabine et de tout son contenu au National Park Service. Pendant 19 étés, à partir de 2000, Monroe et sa femme, K. Schubeck, ont été les gardiens de la cabane de Dick, tout en honorant sa devise de « rester vrai ». La cabane, ses objets et ce livre montrent comment on peut fabriquer tout ce dont on a besoin à partir de presque rien. Par exemple:

17 août 1970 :
J’avais besoin d’une bonne planche à découper. Une extrémité de boîte de bidon d’essence est bonne, mais vous en trouverez rarement une qui ne soit pas constituée de deux pièces maintenues ensemble par des attaches ondulées. J’avais une bonne dalle large en épicéa qui en ferait une belle. Je l’ai déchiré d’un pouce et quart d’épaisseur. L’a coupé à quatorze pouces de longueur et l’a bordé à neuf pouces de large. Raboté et poncé en douceur et frotté avec de la graisse de bacon.

Personne ne détient une connaissance plus intime de la vie artisanale de Dick que Monroe, et tout comme Dick a partagé sa vie à travers des lettres et des films, Monroe savait qu’il avait la responsabilité de partager tout ce qu’il avait appris. Ce livre, qui comprend des extraits de plus de 7 000 pages des journaux transcrits de Dick ainsi que des centaines de photos, des dizaines d’illustrations et les commentaires réfléchis et détaillés de Monroe, en est le résultat. Il s’agit de non-fiction, de mode d’emploi, d’aventure et de mémoire, mais en son cœur, c’est un guide sur la façon de vivre une vie « vraie », avec des matériaux trouvés et quelques outils simples. S’adressant aux menuisiers, aux outilleurs, aux colons, aux randonneurs, aux naturalistes, aux écologistes, aux survivants et aux amoureux de l’Alaska, ce livre est destiné à ceux qui veulent savoir comment un homme a vécu une vie intentionnelle, le genre de vie que beaucoup rêvent de vivre.

« La vie artisanale de Dick Proenneke » est de 456 pages, 8-1/2″ x 11″, imprimées en couleur sur du papier mat couché #80. Ses signatures sont cousues et sécurisées avec du ruban en fibre pour plus de durabilité. Les pages sont cartonnées et recouvertes de toile de coton. Comme tous les livres Lost Art Press, il est entièrement produit aux États-Unis.

La couverture comporte un horodatage montrant la cabine de Dick, qui est pressée dans un tissu de couverture en coton vert. Pour les lecteurs qui souhaitent une jaquette, nous en avons conçu une spécialement conçue que vous pouvez imprimer sur une imprimante grand format (que vous pouvez trouver dans de nombreux magasins de fournitures de bureau ou un service de reprographie).

La jaquette mesure 26-5/8″ x 11-1/4″. Vous pouvez télécharger le pdf gratuit via ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *